Ma Pharmacie et moi

CANCER ET PERTE DE POIDS : UNE MAUVAISE ÉQUATION

Rédigé le 11/01/2021
Ma Pharmacie


La perte de poids peut être liée au cancer lui-même mais aussi à ses traitements qui s’accompagnent souvent d’effets secondaires. La maladie et les traitements augmentent les besoins en protéines et en énergie. S’alimentercorrectement peut également s’avérer difficile, c’est pourquoi il est fréquent que l’alimentation ne suffise plus à couvrir les besoins, ce qui entraîne une perte de poids involontaire.

 

LES COMPLÉMENTS NUTRITIONNELS ORAUX

La complémentation nutritionnelle orale a une place primordiale dans la prise en charge de la dénutrition chez la personne âgée et notamment chez le patient souffrant d’un cancer. Elle est indiquée afin de prévenir tout risque de dénutrition ou pour compléter une alimentation normale insuffisante en cas d’une dénutrition « modérée ».

Elle est possible lorsque le tube digestif est fonctionnel et lorsque le patient est assez autonome pour se nourrir seul. L’apport est principalement calorique et protéique et se fait sous forme de compléments oraux aux textures et arômes variés (boissons lactées, jus, crèmes, soupes etc.).

 

Objectifs de la complémentation nutritionnelle orale :

• Éviter une perte de poids ou maintenir un poids « cible » ;
• Compenser ou anticiper un déficit d’apport nutritionnel ;
• Améliorer la fonction musculaire et la mobilité physique ;
• Soutenir un traitement thérapeutique (chimiothérapie, etc.).

Les compléments nutritionnels oraux sont classés dans la catégorie des Aliments Diététiques Destinés à des Fins Médicales Spéciales (ADDFMS), ils répondent aux besoins nutritionnels particuliers de personnes souffrant d’une pathologie ou d’un trouble spécifique. Ils rentrent donc dans un contextethérapeutique à part entière même si le ressenti du patient porte surtout sur le goût et la texture. Or la motivation du patient à suivre son traitement de nutrition orale est la clé de la réussite de la prise en charge : il est donc primordial pour éviter toute lassitude que le patient apprécie les produits de complémentation orale qui lui sont délivrés.