Ma Pharmacie et moi

LES DANGERS DE LA DÉSHYDRATATION CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

Rédigé le 28/06/2021
Ma Pharmacie


En été, les épisodes de forte chaleur sont fréquents et nos aînés sont plus à risque de dénutrition et de déshydratation que le reste de la population. Ce risque est accentué chez eux car la sensation de faim et soif diminue avec l’âge. Cette baisse d’appétit les affaiblit et peut entraîner une dénutrition et/ou une déshydratation.


SYMPTÔMES ATYPIQUES CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE
Chez les personnes âgées, la sensation de soif est souvent retardée et peu marquée, ce qui peut causer des déshydratations souvent graves. Il faut penser à une déshydratation débutante en présence de :
• Perte d'appétit ;
• Fatigue inhabituelle ;
• Somnolence inhabituelle ;
• Petite fièvre... Si la déshydratation n'est pas compensée rapidement par un apport en eau suffisant, elle peut s'aggraver rapidement.

EN PRÉVENTION
• Limiter l’augmentation de température de l’habitation en fermant les volets et en provoquant des courants d’air dès que la température diminue, tôt le matin ou le soir.
• Éviter les expositions à la chaleur
• Se rafraîchir régulièrement, s’hydrater et adapter son alimentation :
- Boire régulièrement par petites quantités tout au long de la journée. Alterner l’eau plate, l’eau gazeuse, l’eau gélifiée en cas de risque de trouble de la déglutition. Ne pas oublier le thé, la tisane, le jus de fruit, le café, le bouillon de légumes qui sont aussi de très bons apports hydriques. Une supplémentation en compléments nutritionnels oraux peut s’avérer nécessaire en cas de dénutrition associée à la déshydratation. Demandez conseil à votre pharmacien.
- Penser à saler suffisamment les plats : le sel permet de retenir l’eau dans l’organisme. - Aborder la question de l’incontinence urinaire avec la personne âgée, qui pourrait être réticente à boire plus si elle a ce type de problème.