Ma Pharmacie et moi

CONTRE LES CRISES D’ÉPILEPSIE, ÉCOUTEZ MOZART !

Rédigé le 06/09/2021
Ma Pharmacie


Écouter Mozart en prévention des crises d’épilepsie ? Cette méthode douce et naturelle fait aujourd’hui ses preuves. Explications.

Quand la musique protège notre santé. Pour les patients épileptiques, ce recours présente de réelles améliorations dans la prévention des crises. Mais a priori, il ne suffit pas de lancer votre playlist au hasard pour bénéficier de cet effet.

Mozart aurait l’honneur de vous soulager. Pour le prouver, des scientifiques tchèques* ont sélectionné la sonate pour deux pianos k 448. Des patients épileptiques ont écouté ce chef d’oeuvre. L’étude ne décrit pas le nombre d’écoutes. L’effet sur le cerveau a été observé par des électrodes intracérébrales initialement implantées pour un motif chirurgical.

Résultat, l’incidence des décharges épileptiques, signaux électriques associés aux crises, diminue de 32% dans le groupe Mozart. Dans le groupe contrôle, exposé à une musique d’un autre compositeur, Joseph Haydn, l’effet observé est inverse : chez les hommes uniquement, un sur-risque de crises épileptiques de 45% a été rapporté.

# Ondes acoustiques ou dopamine
« L’action préventive dans le groupe Mozart tiendrait à l’effet des ondes acoustiques (rythme, dynamique, tonalité) sur les oscillations cérébrales », détaille le Pr Yvan Rector, principal auteur de l’étude.
Une autre piste était évoquée dans de précédentes études : l’écoute de la musique induirait la sécrétion de dopamine, neurotransmetteur impliqué dans la récompense. « Mais ce lien de cause à effet restait encore à prouver », décrit le Pr Rector. « Nous ne penchons pas en sa faveur. » Pour quelles raisons ? « La région cérébrale active lorsque les patients écoutent Mozart est celle impliquée dans la transcription des signaux acoustiques, et non la zone associée aux émotions. »
Qu’elle que soit l’explication de ces bienfaits, selon le Pr Rector, « la musique a toute sa place dans une thérapie personnalisée » auprès des 700 000 patients français souffrant d’épilepsie.